Le portrait électronique d’une femme a été réalisé à partir du texte « In Situ » de Patrick Bouvet. Il fut tourné et monté par Stéphane Gombert à Beyrouth et Amman en Avril 2001 dans le cadre de la CIRC cellule internationale de recherche et de création mise en place par le Collectif 12 et le Théâtre Shams Beyrouth, pour être montré au Festival d’ Amman de la même année. L’ on peut y voir les comédiennes Bernadette Houdieb, et Chirine Karamé, et y entendre Anna Mortley. A regarder et écouter ici…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s